L'AGENCE NATIONALE DU SPORT







Le 20 avril dernier est sorti l'arrêté officiel portant approbation de la convention constitutive du Groupement d'intérêt public (GIP) dénommé « Agence nationale du sport » »



4 jours plus tard, au sein du Stade de France à Saint-Denis s'est tenue l'Assemblée générale constitutive, rassemblant 45 membres représentant l'État, le mouvement sportif, les collectivités territoriales et le monde économique.

L'Agence Nationale du Sport (ANS) est née.




OBJECTIF

Développement en parallèle :

- De la haute performance : accompagner les fédérations vers plus d'excellence dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques en plaçant la cellule athlète – entraineurs au cœur du dispositif.

- Des pratiques, du sport pour tous : agir au plus près des collectivités, développer la pratique sur les territoires carencés notamment par l'emploi et la construction d'équipements sportifs. Soutenir de manière innovante les fédérations via le projet sportif fédéral (plan de développement des pratiques pensé par les Fédérations au service des clubs, des territoires, des Français). A ce titre, l'Agence reprend les missions du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS).


De ces missions et suite à ce premier Conseil d'Administration s'est découlé le budget de l'Agence qui s'élève à environ 350 millions d'euros. Il se répartit donc en 3 postes de dépenses principaux : la haute performance (93,4 millions €), le développement des pratiques sportives (197,1 millions €) et le fonctionnement de l'agence (7,4 millions d'euros).



GOUVERNANCE



Proposé par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, Jean Castex, Délégué Interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques est élu, au nom de l'Etat, président de l'Agence pour un mandat de 3ans.

« Cette Agence nationale du Sport un objet institutionnel singulier. Elle représente des entités très autonomes et mon rôle sera de veiller à l'équilibre de l'ensemble. Nous avons la volonté de travailler conjointement. Il y aura des débats mais notre objectif est de dégager des axes communs qui fédèrent et permettent d'aller dans le bon sens », Jean Castex.



Denis Masseglia, président du CNOSF, en devient vice-président, aux côtés de Jean-Paul Omeyer, tous deux élus à l'unanimité.

« Le moment est important, car c'est l'aboutissement d'un travail exemplaire. Après un an et demi de consultation, de discussion, d'échanges, nous aboutissons à donner naissance à un nouveau modèle sportif qui rencontre une certaine unanimité.», Denis Masseglia



Quant à la direction de la structure, c'est Frédéric Sanaur, préfigurateur de l'Agence qui est nommé Directeur Général aux côtés de Claude Onesta, désigné Manager Général de la Haute Performance. Ils seront rémunérés par l'Agence nationale du Sport pour une durée indéterminée et assureront qu'elle soit opérationnelle ainsi qu'efficace.







les organisations représentatives des collectivités territoriales qui siègent au CA de l'Agence
les organisations représentatives des collectivités territoriales qui siègent au CA de l'Agence


Recherche



Nos réseaux sociaux

Notre engagement pour les jeunes et l'emploi

Le Service Civique
La Bourse de l'emploi PSA 31
Le dispositif Sésame

Calendrier